La voltige aérienne est au pilotage ce que le dressage est à l’équitation





" La voltige aérienne est au pilotage ce que le dressage est à l’équitation "






                 Cette formule imagée reflète très bien ce qu’est et ce qu’apporte la voltige aérienne à un pilote qu’il soit  privé ou professionnel : Rigueur, discipline, perfectionnisme et dépassement de soi caractérisent cette discipline en plus des qualités habituellement dévolues au pilotage d’un avion conventionnel. Si cette dernière pratique vous comble de plaisir, son domaine d’évolution vous semblera peut être à terme trop étroit pour  donner libre court à vos envies de liberté d’évolution et de recherche de  perfectionnement technique. Car perfectionniste c’est avant tout ce qu’est un voltigeur. La recherche des belles trajectoires précises, bien ficelées et jolies à regarder du sol sera sa quête principale tout en respectant un domaine d’utilisation strict de sa machine dans un volume réglementaire bien défini. Oui, le voltigeur est quelque part un dresseur !   


                Néanmoins, nul besoin d’être un pilote chevronné aux centaines d’heures de vol pour pratiquer cette discipline. La réglementation européenne impose néanmoins une expérience minimale afin de débuter une progression voltige (dite FCL 800), à savoir 40 HDV en qualité de commandant de bord après l’obtention de votre PPL. Cette expérience vous permettra de débuter votre apprentissage avec une meilleure aisance technique en pilotage de base. Outre ce niveau d’expérience pré-requis, Horizon Voltige vous demandera un minimum de 100 HDV au total afin de voler en solo sur notre avion. Aucun minimum requis pour la double commande autre que l’expérience précédemment citée.


                La réglementation européenne impose un minimum de 5 HDV ou 20 vols afin de décrocher son FCL 800. Nous considérons, à Horizon Voltige, que ces minimums sont extrêmement restrictifs et incompatibles avec un niveau de confort, de technicité et donc de sécurité suffisant pour la pratique de cette discipline, si toutefois vous êtes vierge de toute expérience en voltige (à la différence d’un ancien pilote militaire par exemple…)

De ce fait et en fonction du rythme des vols comptez 10/15 HDV soit une trentaine de vols pour mener à bien votre formation. Vous serez amené à voler en solo sous le contrôle de votre instructeur durant votre entrainement. Une fois le précieux sésame obtenu vous pourrez vous affranchir de la présence de votre instructeur pour vous faire plaisir en voltige de base positive.


                Par la suite, environ 10 HDV d’instruction en voltige de perfectionnement et avancée vous permettrons de tâter, entre autre, de la voltige négative ou simplement de consolider vos acquis en voltige positive. La réglementation européenne est muette à ce sujet. Les clubs sont libres de proposer des progressions à leurs convenances. Pour ce faire, à Horizon Voltige, nos programmes de formation sont identiques aux programmes FFA de l’arrêté de 2007 régissant les ex autorisations de voltige élémentaire et avancée. Ces programmes permettent de former nos pilotes au dessus du niveau standard européen.


                Et si en plus vous êtes compétiteur dans l’âme, de belles satisfactions vous attendent dans les compétitions amicales et officielles régulièrement organisées partout en France. Dites-vous bien que les conditions du jour, la forme du moment, la difficulté du programme à enchaîner et la qualité de l’entraînement feront du pilote son propre challenger. Excitant !


                  Si vous êtes séduit par ces quelques lignes et que la voltige aérienne vous tente alors n’hésitez plus :


Lancez-vous en rejoignant « Horizon Voltige », le club 100% voltige !

Copyright © All Rights Reserved